Peindre un mur : les 10 étapes indispensables

Peindre un mur n’est pas donné à tout le monde, il y a des étapes indispensables à suivre si vous souhaitez illuminer n’importe lequel de vos espaces.

Peindre ou repeindre une pièce est un projet que les bricoleurs débutants et les rénovateurs chevronnés apprécient par-dessus tout. Après tout, c’est plutôt indolore, relativement peu coûteux et si quelque chose ne se passe pas comme prévu, plutôt facile à (faire) réparer. Mais avant de prendre votre rouleau et de commencer, il est important d’avoir un plan d’attaque.

Voici comment peindre une pièce et voici les étapes que vous devrez suivre pour assurer la réussite de votre projet.

 

  1. Planifiez votre approche

Commencez par réfléchir à l’aspect que vous voulez donner au projet fini et rappelez-vous que vous n’êtes pas limité à quatre murs de la même couleur. Pensez à peindre un mur   avec une teinte audacieuse ou à mettre en valeur des moulures dans une teinte contrastant le reste. Et n’oubliez pas de lever les yeux et de voir si le plafond a besoin d’un rafraîchissement également.

 

  1. Choisissez votre couleur

Commencez par déterminer les caractéristiques générales de la couleur : Voulez-vous une ombre chaude ou plus froide ? Une teinte neutre ou pas ? Si vous avez déjà des meubles ou des œuvres d’art, vous voudrez aussi considérer comment sera la teinte qui les complétera. Une fois que vous avez une idée de ce que vous recherchez, choisissez quelques teintes et prélevez des échantillons. Testez les teintes pour voir à quoi elles ressemblent dans la pièce à différents moments de la journée.

De nombreuses entreprises de peinture proposent également des outils sur leurs sites web qui vous permettront de prévisualiser différentes couleurs sur les murs. Mais les couleurs peuvent sembler différentes dans des conditions réelles, donc vous devrez quand même les essayer dans l’espace choisi.

 

  1. Choisissez vos outils et matériaux

Chaque projet est unique et vous pouvez avoir besoin d’outils différents selon la peinture que vous choisissez et l’état de vos murs, mais il y a quelques incontournables :

  • Peinture
  • Rouleau à peinture
  • Tissus de protection
  • Pinceaux
  • Plateau de peinture
  • Papier de verre
  • Ruban / scotch
  • Chiffons

 

  1. Déterminez la quantité de peinture dont vous aurez besoin

Que vous peigniez une salle d’eau ou l’extérieur de votre maison, il vous faudra estimer la quantité de peinture nécessaire. Pour obtenir un chiffre le plus précis possible, ce que vous voudrez certainement pour les grands projets, utilisez un calculateur de peinture ; ils tiennent compte des dimensions des portes et des fenêtres, en effet les deux supposent deux couches de peinture par projet.

Vous avez l’intention de blanchir à la chaux un mur gris anthracite ? Vous aurez probablement besoin de plus de peinture lorsque vous passerez de l’obscurité à la lumière. À l’autre extrémité du spectre, une base de couleur profonde a tendance à nécessiter plus de couches de peinture qu’une couleur plus claire. Ainsi il est recommandé d’appliquer un apprêt teinté gris sur la surface avant de peindre vos murs d’une couleur saturée pour aider à réduire le nombre d’applications.

Si vous peignez une surface très texturée plutôt qu’une surface lisse, nous vous conseillons d’acheter plus de peinture.

 

  1. Préparez les murs et la pièce

Vous ne voulez pas endommager votre canapé favori ou l’objet de famille que votre grand-mère vous a donné, alors videz la pièce de tous ses meubles. Si vous n’avez pas assez d’espace pour stocker vos biens ailleurs, poussez tout vers le centre de la pièce. Couvrez les objets divers avec une toile ou une bâche plastique légère et faites de même avec le sol.

Prenez un rouleau de ruban adhésif et appliquez-le fermement sur les bords des coins de la pièce, sur les moulures de la base et de la couronne, ainsi que sur les chambranles des portes et fenêtres, en utilisant un couteau à mastic pour sceller si nécessaire. Obtenir un bon scellant pour que la peinture ne s’infiltre pas sous le ruban adhésif est absolument nécessaire et en plus, il s’enlèvera une fois que tout sera sec. Si vous osez, ou si vous avez la main ferme d’un artiste, vous pouvez passer directement à l’action. Enlevez les caches des prises de courant et des interrupteurs d’éclairage et appliquez du ruban adhésif pour protéger les prises de courant et les interrupteurs des gouttes de peinture.

 

  1. Mélangez votre peinture

Utilisez un bâton de peinture en bois pour remuer la peinture. Nous vous conseillons vivement de remuer régulièrement pendant toute la durée du projet. Si vous utilisez un pot de plus de 5 litres de peinture, combinez les contenants dans un grand seau au cas où il y aurait une légère variation de couleur.

 

  1. Choisissez vos techniques de peinture

Votre peinture est mélangée et votre rouleau est prêt, mais assurez-vous de planifier une stratégie avant de commencer. Travaillez du haut de la pièce vers le bas, en commençant par les plafonds. Vous prévoyez un mur audacieux ? Peignez d’abord les murs de couleur claire adjacents. Ne vous inquiétez pas si vous mettez de la peinture sur ce que sera votre mur : la peinture foncée couvrira la peinture plus claire qui s’y trouve. Une fois que le mur plus clair est sec, collez ce bord pour que la couleur foncée ne déteigne pas sur votre nouvelle peinture. Si vous recouvrez les murs foncés d’une teinte plus claire, prévoyez trois couches : votre apprêt, plus deux couches de la nouvelle couleur pour vous assurer que rien ne se voit à travers.

Attaquez un mur à la fois. Prenez un pinceau et  » coupez  » : peignez le long de la moulure et des coins de haut en bas pendant que votre ami utilise un rouleau pour couvrir l’étendue principale du mur, en restant loin de ces endroits plus précis. Lorsque vous appliquez de la peinture avec le rouleau, faites de longs mouvements en W pour obtenir une bonne couverture et pour éviter les marques gênantes du rouleau. Une fois que le mur est sec au toucher, il est prêt pour une deuxième couche.

Si vous peignez la garniture, enlevez le ruban adhésif du peintre et attendez que les murs sèchent avant d’appliquer le ruban adhésif sur les murs. Commencez par la moulure la plus près du plafond, puis passez aux cadres de portes et de fenêtres, et enfin aux plinthes.

 

  1. N’oubliez pas la ventilation

Assurez-vous que votre espace est bien ventilé tout au long du projet en ouvrant les fenêtres et en utilisant des ventilateurs. En effet, garder la pièce au chaud et utiliser un ventilateur aide certainement à accélérer le processus de séchage. Si vous peignez lors d’un jour humide, ça prendra beaucoup plus de temps pour que la peinture sèche.

 

  1. Nettoyez

Vous avez passé plusieurs couches, mais ce n’est pas le moment de vous détendre. Enlevez tout le ruban adhésif des peintres et ramassez ce qui tombe, en vous assurant que les éclaboussures sont sèches avant de tout déplacer. Pour les peintures à l’eau, nettoyez les pinceaux avec de l’eau et du savon, tandis que les peintures à l’huile nécessitent de l’essence minérale. Vous pouvez utiliser une brosse de peintre pour nettoyer et remodeler les poils. Si vous voulez réutiliser les couvercles des rouleaux, utilisez le bord incurvé d’un outil 5 en 1 pour enlever la peinture sous l’eau courante.

 

  1. Donnez-vous suffisamment de temps

Le temps que prendra votre projet dépend de la taille de votre pièce, de la façon dont vous peignez et de votre niveau de compétence. Par exemple, l’utilisation d’une teinte foncée sur les murs et la peinture du plafond et des moulures prendra plus de temps que le simple fait de peindre les murs dans un ton neutre. Alors que certains espaces peuvent être réalisés en quelques heures, d’autres peuvent prendre plusieurs jours. Assurez-vous de prévoir plus de temps que vous ne le pensez et n’oubliez pas de tenir compte de la préparation et du nettoyage.

Si toutefois vous souhaitez que votre projet soit réalisé en moins de temps et vous assurer moins de déconvenues, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

2019-05-20T16:30:52+00:00Peinture|