Rénovation cuisine2018-11-21T00:27:55+00:00
devis-renovation-cuisine

Rénovation cuisine : tout savoir avec ce guide

Demandez votre chiffrage pour votre cuisine équipée

Vous pensez à rénover votre cuisine ? Bénéficiez de nos conseils et notre expertise pour vous accompagner dans la rénovation de votre cuisine.

Vous souhaitez une estimation pour la rénovation de votre cuisine ?

Etablir le budget pour refaire votre cuisine par rapport à vos désirs.

 

  • Quel est mon budget pour rénover ma cuisine ?
  • Quel est l’état de mes installations
  • Le niveau de qualité des finition souhaitées
  • Superficie de la cuisine
  • Evaluer la difficulté des travaux de rénovation
  • Quels matériaux je veux
  • Le temps des travaux

Refaire sa cuisine peut représenter un coût élevé. C’est pourquoi il est important de mettre en place des priorités pour étaler les coûts et les travaux de rénovation de votre cuisine.

Renovation simple ou rafraîchissement

Pour des cuisines exigües ou si vous optez pour des services tels que : :

  • Rafraîchissement des peintures
  • Rénovation du revêtement au sol
  • Rénovation du revêtement mural

Coût moyen de rénovation :

Prix variant entre 120 euros et 290 euros le m² TTC

Rénovation intermédiaire

Cette option concerne la remise à neuf partielle de votre cuisine avec les options suivantes proposées :

  • Rénovation des revêtements muraux et au sol, et des peintures
  • Remplacement des meubles de cuisine
  • Remplacement du plan de travail
  • Remplacement d’une partie de l’électroménager

Coût moyen de rénovation :

Prix variant entre 290 euros et 590 euros le m² TTC

Rénovation lourde

Pour des cuisines aux dimensions plus généreuses ou si vous optez pour une pose de fournitures de grande qualité.

  • Rénovation des revêtements muraux et au sol, et des peintures
  • Remplacement de la cuisine équipée en intégralité
  • Rénovation de l’électricité (éclairages et prises associées)
  • Rénovation de la plomberie (en lien avec les éventuels changements de meubles nécessitant un déplacement des points d’eau)

Coût moyen de rénovation :

Prix variant entre 590 euros et 990 euros le m² TTC

 

Les différentes étapes pour refaire une cuisine 

La cuisine est le cœur de votre logement. S’atteler à la rénover est donc un chantier passionnant et qui nécessite de l’investissement. Notre équipe d’experts est à votre disposition pour vous aider à choisir le caractère unique que vous souhaitez donner à votre projet : nouveau réagencement, choix des matériaux, peintures, sols, installation des meubles et même plomberie et électricité, pour que rien ne soit laissé au hasard et que vous profitiez de votre nouvel espace design en toute sécurité.

1/ Etablir un plan détaillé

Notre équipe d’experts vous aide à définir un plan précis de votre future nouvelle cuisine. De l’emplacement du nouveau réfrigérateur, en passant par les modifications éventuelles des installations électriques et de plomberie, tout sera étudié en détails pour ne rien laisser au hasard.

plan de cuisine

depose des éléments de cuisine

2/ Dépose des éléments

Vos anciens meubles sont retirés. Ensuite, nous enlevons le revêtement au sol et le revêtement mural.

3/ Modifications des installations

Si vous choisissez de déplacer ou de changer vos meubles de cuisine de place, nous nous occupons également de modifier en conséquence la plomberie et l’électricité qui sont susceptibles d’être impactées : nouveaux branchements, nouvel éclairage…tout est étudié et pris en charge.

Par ailleurs, nous opérons un ragréage du sol en fonction de son état.

modifications installations cuisine

pose matériaux cuisine

4/ Pose des matériaux

Nous commençons les enduits et premières peintures des murs et du plafond, et posons les matériaux choisis pour les murs et le sol de votre cuisine.

5/ Pose des éléments

Nous procédons aux divers raccordements, à la pose des meubles et à la pose de l’électroménager. Raccordements électriques et de la plomberie et la pose de la crédence font également partie de cette étape.

pose éléments cuisine

peinture rénovation cuisine

6/ Peinture finale

Lors de cette ultime étape, nous appliquons la dernière couche de peinture satinée lessivable sur les murs et/ou au plafond de votre cuisine.

7/ Les accessoires qui vont composer votre cuisine

La cuisine est un lieu qui nécessite d’être bien organisé car il regorge d’ustensile pour cuisiner. Pour éviter la pagaille et trouver rapidement ses outils, il faut impérativement des accessoires de rangement fonctionnel qui vont transformer non seulement l’aspect esthétique mais vous aider au quotidien dans vos taches de cuisine de chef cuisinier.

accessoires cuisine

Sélectionnez votre projet de rénovation cuisine 

Les meubles de votre cuisine

Plusieurs options s’offrent à vous : soit vous optez pour un changement des façades des meubles de votre cuisine, soit vous choisissez de changer l’intégralité de vos meubles.

  • Changement des façades des meubles de cuisine

Changer les façades des meubles est un moyen très astucieux et plus économique pour transformer l’apparence de votre cuisine. Cela ne corrigera certes pas un espace mal conçu au départ, mais cette rénovation légère vous permettra d’avoir une cuisine à votre goût en peu de temps.

Avec ce projet d’amélioration de la maison, toutes les parties visibles des meubles reçoivent un nouveau revêtement. Cela comprend les parties exposées des meubles, leurs portes et les façades des tiroirs.

De nombreuses options sont disponibles quant au choix des matériaux et des couleurs.

Le panneau de particules, ou panneau stratifié, est le plus économique. Une façade en bois massif donnera plus de cachet à vos meubles. Une porte recouverte d’une façade en verre laissera entrevoir votre jolie vaisselle.

 

  • Changement de l’intégralité de vos meubles

En optant pour un changement de l’intégralité de vos meubles, vous pourrez adapter précisément les dimensions des nouveaux meubles afin qu’ils s’intègrent parfaitement au sein de votre cuisine.  Il vous faudra alors effectuer un choix précis des matériaux, couleurs et formes de vos meubles hauts et bas.

Pourquoi ne pas vous laisser tenter par un ilot central ? Ce meuble combiné regroupe un large plan de travail, un espace sur lequel on peut se restaurer, des appareils électriques spécialisés (hotte, gazinière…).

Le plan de travail

Si la cuisine est considérée comme le cœur de la maison, les plans de travail peuvent être considérés comme le cœur de la cuisine. Quelle que soit la taille de l’espace, les plans de travail sont l’endroit où vous pourrez préparer des repas pour votre famille, vous détendre avec vos amis un verre de vin à la main ou simplement discuter avec vos enfants pendant le petit-déjeuner.

Mais alors, quel matériau choisir pour le plan de travail de votre nouvelle cuisine ?

  • Le plan de travail stratifié

C’est le matériau le plus demandé du pays et qui séduit le plus de clients grâce à son coût très peu élevé et ses styles divers.

Ses avantages :

Fine couche imperméable, résiste aux chocs, facile d’entretien

Ses inconvénients :

Sensible à la chaleur dépassant les 180°, sensible à l’acide, rayable

Son prix : entre 15€ et 80€ le m2

  • Le plan de travail en corian

C’est la résine de synthèse la plus populaire. Il offre un large panel de couleurs et d’imitations de matériaux plus luxueux.

Ses avantages :

Agréable au toucher, hygiénique, imperméable

Ses inconvénients :

Rayable, ne résiste pas à des températures supérieures à 160°

Son prix : entre 200€ et 400€ le m2

  • Le plan de travail en marbre

Le plan de travail en marbre donne un aspect luxueux à votre cuisine.

Ses avantages :

Panel de couleurs, personnalisable

Ses inconvénients :

Salissant, entretien régulier nécessaire, ne résiste pas aux chaleurs supérieures à 180°, rayable

Son prix : entre 200€ et 400€ le m2

  • Le plan de travail en granit

Le granit est une pierre naturelle dont les prix peuvent être conséquents si elle est rare.

Ses avantages :

Résistant aux rayures, chocs et températures élevées ; panel de couleurs

Ses inconvénients :

Très lourd

Son prix : entre 200€ et 500 le m2

  • Le plan de travail en quartz

C’est une bonne alternative au plan de travail en pierre.

Ses avantages :

Facile d’entretien, non poreux

Ses inconvénients :

Rayable, résiste uniquement à une chaleur modérée

Son prix : entre 200€ et 500 le m2

  • Le plan de travail en inox

C’est le plan de travail le plus connu.

Ses avantages :

Très hygiénique, résistant aux chocs et à la chaleur

Ses inconvénients :

Rayable, sensible au calcaire

Son prix : entre 100€ et 250€ le m2

  • Le plan de travail en carrelage

Ce plan de travail offre un panel non négligeable de coloris, motifs et formes.

Ses avantages :

Résistant aux chocs et à la chaleur, imperméable

Ses inconvénients :

Nécessite un entretien régulier

Son prix : entre 20€ et 100 € le m2

  • Le plan de travail en lave émaillée

Ce plan de travail est composé d’une pierre de lave qui est généralement extraite des carrières situées au centre de la France.

Ses avantages :

Large panel de couleurs, très résistant aux rayures et à la chaleur

Ses inconvénients :

Peu résistant aux chocs

Son prix : entre 900€ et 1200€ le m2

  • Le plan de travail en bois lamellé collé

Ce plan de travail est fabriqué à partir de lames de bois apposées et collées.

Ses avantages :

Durable, écologique, simple à entretenir

Ses inconvénients :

Ne résiste pas au feu et aux rayures diverses, nécessite que l’évier soit encastré

Son prix : entre 80€ et 400€ le m2

  • Le plan de travail en verre

Ce plan de travail donne l’impression d’être dans une cuisine beaucoup plus spacieuse que la réalité car il crée un jeu de lumières.

Ses avantages :

Imperméable, hygiénique, résiste aux chocs thermiques

Ses inconvénients :

Fragile, résiste peu aux chocs

Son prix : entre 75€ et 300€ le m2

L’évier

L’évier est l’un des pôles les plus importants de votre cuisine. De tailles et formes variées, il existe également en plusieurs matériaux.

Comment donc choisir votre évier ? Voici nos astuces.

  • Un bac ou deux bacs ?

L’évier à un bac est adapté aux petites cuisines dont l’espace est restreint ou qui ont un lave-vaisselle.

L’évier à deux bacs, ou cuves, est adapté aux familles nombreuses, il y a une cuve pour le nettoyage et une pour le rinçage ; soit ses cuves sont de même format, soit il y en a une plus large que l’autre et l’on peut, par exemple, y ajouter quelques accessoires tels qu’un égouttoir ou une planche.

  • Quel matériau pour votre évier ?

L’inox est un matériau léger, solide, résistant, hygiénique et facile d’entretien. Le seul petit problème : les marques diverses laissées par les gouttes d’eau ou les traces de doigt.

La céramique, plus traditionnelle, est antibactérienne et résistante mais assez fragile. Elle est plus adaptée aux cuisines assez spacieuses car les éviers en céramique sont assez imposants.

La pierre (grès, granit, marbre, etc..) donne un aspect élégant et authentique à votre évier et donc à votre cuisine en général. Elle offre une grande résistance à votre évier.

La résine se décline en plusieurs couleurs et en plusieurs formes. Les éviers en résine sont faciles à entretenir et résistants. C’est une bonne alternative entre un évier en inox et un évier en matériau plus lourd.

 

  • Le type de pose de votre évier de cuisine

L’évier peut être posé sur un meuble qui comporte un sous évier adapté. L’option vasque est donc également possible : elle est, elle, entièrement posée sur votre meuble.

L’évier encastré est celui qui est le plus populaire. Dans une cuisine équipée, on le place au sein d’un meuble prévu pour cela ; il s’appuie sur un plan de travail qui aura été découpé à ses dimensions. Il faudra être vigilant à vérifier son joint, gage d’étanchéité.

L’évier intégré est plus esthétique car il est uniforme avec le plan de travail. Votre surface est donc parfaitement lisse. Son nettoyage est également facilité par cette disposition.

L’électroménager de votre cuisine

Du four, en passant par votre réfrigérateur ou encore le lave-vaisselle, votre électroménager va, évidemment, dépendre de votre budget.

Lors de la rénovation de votre cuisine, il faudra donc lister tous les appareils dont vous avez besoin : cuisinière, four, hotte, réfrigérateur / congélateur, lave-vaisselle, lave-linge / sèche-linge et savoir si vous souhaitez opter pour une pose libre ou des appareils intégrables.

Votre choix s’opèrera également grâce au design qui est un aspect sur lequel les fabricants misent de plus en plus, offrant ainsi un choix de plus en plus large. Un réfrigérateur sera ainsi proposé en mode compact, avec un porte ou deux, ou encore en format américain.

L’électroménager peut ensuite être complété par des accessoires tels qu’un grille-pain, une cafetière, une bouilloire ou encore un robot.

La crédence

La crédence est présente afin de protéger les murs des éventuelles éclaboussures lorsque vous cuisinez. Elle est située entre le plan de travail et les meubles hauts de votre cuisine. De plus en plus de personnes optent pour une crédence design. Voici quelques idées de dimensions et matériaux que vous permettront de faire votre choix.

  • Les différents formats de votre crédence

En général, la crédence mesure entre 50 et 80 centimètres. De plus petites tailles existent, comme de plus grandes qui permettent de recouvrir l’ensemble d’un mur. De plus, si vous souhaitez que la crédence recouvre toute la longueur de votre mur et pas seulement la partie située au-dessus de la gazinière, notre équipe sera à l’écoute de vos envies et les rendront concrètes.

  • Les matériaux concernant votre crédence

Le stratifié : il peut être sur mesure, est facile à entretenir et durable. Toutefois, il est peu résistant aux températures élevées donc il vaut mieux ne pas le choisir pour décorer votre mur au-dessus de la plaque de cuisson.

L’inox : moderne, assez facile à entretenir avec les produits adéquats, résistant. Cependant, attention aux rayures…

Le bois : bois massif, contrecollé ou lamellé collé, il est facile d’entretien même si un vernissage et un huilage annuels sont nécessaires.

Le verre trempé : solide, facile d’entretien, résistant, il offre la possibilité d’une multitude de couleurs.

Le carrelage : facile d’entretien, durable et résistant, il existe un nombre très large de styles et de motifs qui lui sont associés.

Les revêtements de sol et mural

Concernant le sol de votre cuisine, vous aurez le choix entre plusieurs alternatives :

  • Un carrelage en grès cérame, facile à nettoyer, proposant plusieurs formats et coloris, il peut être glissant.
  • Un carrelage en pierre naturelle, esthétique, facile d’entretien et résistant, son prix demeure assez élevé.
  • Un sol en béton ciré, très résistant, facile d’entretien et hygiénique, il nécessite un traitement hydrofuge.
  • Un parquet en bois massif ou contrecollé esthétique et isolant, il est fragile et assez délicat à entretenir.
  • Un revêtement de sol stratifié dont le prix est relativement bas et qui propose un large choix de coloris de et motifs, mais dont l’entretien est assez délicat.
  • Un revêtement de sols souples qui offre un choix important de coloris et de motifs, un prix plus qu’abordable et un entretien simple mais qui demeure parfois peu solide.

Concernant le revêtement mural de votre cuisine, choisissez de préférence un matériau facile à nettoyer et à entretenir, et qui sera résistant à l’humidité. A titre d’exemple, le carrelage, l’enduit tel que le béton ciré, les lambris en PVC et la toile de verre sont ainsi particulièrement adaptés.

L’éclairage

L’éclairage est essentiel pour que vous et votre famille vous sentiez à l’aise dans votre cuisine, et ce, quel que soit le moment de la journée.

A cet effet, nos experts vont s’attarder sur trois point clefs : l’éclairage général de la cuisine, son éclairage fonctionnel et un éclairage décoratif.

Afin d’éclairer la cuisine dans son intégralité, il faut tout d’abord travailler sur l’éclairage général : plafonnier central, globe, suspension, LED, spots sur câble…plusieurs solutions existent.

L’éclairage fonctionnel permet d’éclairer des zones précises comme le plan de travail, l’évier, le plaque de cuisson ou encore les rangements.

Enfin, de petites touches d’éclairage décoratif permettront d’établir un lien entre l’éclairage général et l’éclairage fonctionnel. On peut les disposer le long de plinthes, au-dessus d’un meuble précis, au fond d’un évier…l’éclairage d’appoint n’a, quasiment, pas de limites !